Des hôpitaux torontois se préparent à protéger leurs employés des manifestants

Media
| 03 February 2022

Plusieurs hôpitaux torontois s’apprêtent à subir les contrecoups de la manifestation de camionneurs prévue à partir de samedi près du parlement ontarien, à Toronto. Des plans de contingence sont déjà en place, a appris Le Devoir.

[…]

Mais le nouveau projet de loi n’aura pas d’effet important sur la manifestation à Toronto, estime Me Michael Spratt, avocat criminaliste à Ottawa. « Il y a déjà des lois qui interdisent le harcèlement et les méfaits publics », note-t-il. Les forces de l’ordre n’ont qu’à les mettre en application, dit l’avocat, qui critique le caractère « performatif » du projet de loi. Des accusations pouvaient être portées contre un manifestant qui bloquait l’entrée d’un hôpital avant le projet de loi C-3, confirme Me Lindsay Board, avocate au cabinet torontois Daniel Brown Law. « Notre code criminel donne déjà à la police et aux procureurs tous les outils nécessaires pour poursuivre ceux qui commettent ces crimes », dit-elle.

Read Étienne Lajoie’s full article: Le Devoir